Démotivation aux études – Épuisement scolaire

La démotivation aux études est un phénomène fréquent. Elle consiste en un désengagement (psychologique / physique) à l’égard des activités scolaires (cours, programme, travaux) et de formation (stages) de l’étudiant.

La démotivation scolaire : quelques manifestations…

L’étudiant éprouve alors un sentiment d’ennui, de vide, d’errance ou, pour les perfectionnistes, de « ne pas être à la hauteur » par rapport aux exigences qu’il se donne. Dans certains cas, pour se protéger de l’angoisse qui l’assaille, il peut être momentanément indifférent par rapport à cette situation d’impasse académique. Il pourra s’activer, se distraire ou, à l’inverse, adopter des comportements d’exclusion sociale. L’étudiant n’éprouve plus de plaisir à étudier ni de concentration en classe ou chez lui. De plus en plus, il lui arrive de s’absenter des cours ou, à tout le moins, d’être présent sans y être vraiment (présentéisme). Il remet souvent à plus tard (procrastination) ses travaux scolaires. Il oublie. Des abandons de cours se succèdent à son dossier, des échecs scolaires aussi. Ses études lui apparaissent souvent une obligation, un fardeau ou un passage obligé : « J’étudie parce qu’il le faut bien (suivre), parce que j’y suis contraint sans plus ! »

La démotivation scolaire : un questionnement identitaire avec des causes multiples…

L’étudiant n’arrive plus à se comprendre lui-même dans ce tourbillon d’émotions : qu’est-ce qui m’arrive ? Il se sent souvent perdu, laissé à lui-même ne trouvant plus de sens (direction) à son projet d’études et, plus globalement, à sa vie en général.

Il n’est pas en mesure, dans bien des cas, d’y joindre un but professionnel avec lequel il peine encore à discerner les contours n’étant pas encore au clair avec sa propre identité : qui suis-je ? Il se questionne quant à la pertinence de poursuivre ou non dans son programme d’études. Il est à noter que d’autres causes peuvent expliquer une démotivation à l’égard des études : problèmes personnels, manque d’organisation scolaire, deuils non résolus, pression familiale et/ou sociale, culte de la performance, anxiété, etc.

De la démotivation scolaire à l’épuisement : il n’y a qu’un pas à franchir…

L’étudiant peut s’acharner à vouloir à tout prix prendre sa place sans toutefois s’accorder le temps nécessaire pour s’arrêter, réfléchir afin de voir plus clair dans sa vie. Certains vont même jusqu’à épuiser leurs ressources personnelles. Il est question alors non plus seulement d’épuisement professionnel mais bel et bien d’épuisement scolaire pouvant s’accompagner d’une perte d’estime de soi, d’un manque de confiance et d’une dépression aussi.

Comprendre les causes d’abord pour mieux s’orienter en fonction de son potentiel…

Mon expertise de la relation « Individu – Formation – Travail » vous permettra de mieux comprendre les causes de votre démotivation aux études (épuisement scolaire) et, par conséquent, d’y dégager des voies d’actualisation scolaires ou de formation qui rejoignent davantage vos ressources personnelles et environnementales, vos limites et votre potentiel.

Consultation en ligne

Vous ne pouvez vous déplacer pour une consultation?

CONSULTATIONS VIA INTERNET

EN SAVOIR PLUS