Réorientation – Transition de carrière

Orientation scolaire et professionnelle
L’orientation : une entreprise qui se déploie tout au long de la vie…

Les trajectoires professionnelles (et dans les autres sphères de la vie également) sont de moins en moins linéaires et quasi imprévisibles à long terme. L’époque (pas si lointaine) où le travailleur se savait, toute sa vie, en continuité avec l’héritage familial et en conformité avec sa classe sociale est révolue. En effet, les possibilités et les options professionnelles se diversifient, se démocratisent aussi. L’accès aux études supérieures, à la formation spécialisée s’étale à un plus grand nombre. Par ailleurs, les changements en cours de vie – séparation, épuisement professionnel, licenciement, accident de travail, maladie, deuil, etc – apparaissent comme autant de facteurs pouvant avoir une incidence directe sur le parcours professionnel. Désormais, l’orientation n’est plus l’affaire d’un seul choix définitif (s’il en est un) avec lequel la personne est contrainte de s’adapter malgré elle. Il est maintenant convenu de parler d’orientation tout au long de la vie.

L’épreuve : un signe de la nécessité d’un changement professionnel à l’horizon…

Avoir le désir de faire autre chose sur le plan professionnel sans savoir quoi (pourquoi… / pour quoi…) précisément constitue souvent un dilemme important dans la vie d’un travailleur ayant cumulé plusieurs années d’expérience dans un même domaine d’emploi. Notez toutefois que la volonté de se réorienter se présente aussi en début de carrière voire même assez fréquemment en cours de cheminement scolaire. Des signaux conscientisés ou non chez la personne annoncent la nécessité d’un changement d’orientation professionnelle : manque de motivation, baisse de rendement, sentiment d’inauthenticité ou de passer à côté de sa vie, lassitude, fatigue, perte de plaisir, conflit

de valeurs, questionnements, regrets de choix passés, redécouverte d’une passion / engouement, poussée intérieure diffuse mais ressentie, rêves lointains qui refont surface, etc. En entrevue, la personne peut exprimer ce besoin en avouant « avoir fait le tour du jardin » et qu’elle se sent maintenant prête à « tourner la page ». Le manque de défis, la routine quotidienne, le plafonnement ou l’absence de possibilités d’avancement au sein de l’entreprise sont d’autres motifs soulevés.

Le mitan de la vie : un temps propice pour se re-trouver en accord avec soi et ses valeurs…

Dans ma pratique professionnelle en orientation, je remarque que le souhait de se doter d’un nouveau projet de carrière en accord profond avec la personnalité se fait d’autant plus récurrent et pressant au mitan de la vie (35-45 ans). À cette étape charnière de son existence, la personne cherche, plus que jamais, à être authentique dans ses choix de vie. Elle ressent un appel profond à se réaliser sur le plan professionnel. L’heure est au bilan, à la vérité avec soi-même. Au cours du processus d’orientation, je l’amène à se questionner sur les raisons qui l’ont amenée à emprunter telle ou telle autre voie scolaire et/ou professionnelle, ou plus largement, sur le plan de sa vie en général. Il lui arrive cependant de réaliser à son grand étonnement que ses choix passés ont, de manière globale, été guidés presque exclusivement par des motifs externes (opinions d’autrui, taux de placement, salaire, conditions d’emploi, sécurité) à ce qui le définit en propre laissant ainsi possiblement en friche l’actualisation de son plein potentiel.

Se réorienter, c’est en quelque sorte s’ouvrir à la possibilité d’un mieux-être personnel et professionnel dans le respect de son identité en devenir (mouvance).

Consultation en ligne

Vous ne pouvez vous déplacer pour une consultation?

CONSULTATIONS VIA INTERNET

EN SAVOIR PLUS